17:12 - 29 juin, 2012

Posté par dans Coups de coeur Celemondo, Ecrivains / Journalistes, Leurs brasseries préférées, Rhône Alpes

Café Bellecour, le lieu où le Goncourt 2011 a été écrit

Pendant 5 ans, s

Alexis Jenni, lauréat du 2011, vient de passer du statut d’écrivain du dimanche à celui de prix littéraire. C’est sur une banquette du à que tout a commencé…

Le prix Goncourt 2011, L’Art français de la guerre, ne s’est pas écrit en un jour. Ni même en un an. Il aura fallu cinq ans à Alexis Jenni pour écrire ces 632 pages. Ce professeur de biologie avait son petit rituel : une à deux fois par semaine, il venait s’asseoir sur la banquette mauve du café Bellecour, dans le 2e arrondissement de Lyon. Pendant toute la matinée, il gribouillait feuillet sur feuillet. Personne dans l’établissement n’aurait imaginé qu’on lui attribuerait un jour le plus prestigieux prix littéraire.

Café Bellecour

On sent dans L’Art français de la guerre qu’Alexis Jenni s’est inspiré des heures passées à la terrasse du café : l’intrigue commence dans un café lyonnais, par une rencontre entre le narrateur Victorien Salagnon et un ancien soldat qui va se confier à lui.

Situé un peu à l’écart de la place Bellecour, le café Bellecour est un café traditionnel à l’abri de l’agitation ambiante. Par beau temps, un déjeuner sur la terrasse s’impose, d’autant plus que tous les produits viennent du marché ! Alexis Jenni a également chauffé les banquettes de cafés voisins, L’Espace et Les Négociants.

Découvrez Robert Lamoureux : ses obsèques prévues vendredi à Boulogne-Billancourt
Découvrez Au Drouant, le prix Goncourt attribué à un professeur lyonnais
Découvrez La rédaction de Charlie Hebdo incendiée : on s’organise !


Café Bellecour
33 place Bellecour
69000 Lyon
,
Tél : 04 78 37 03 63

A lire aussi: